5 questions que l’on pose le plus souvent a sa sage-femme pendant la grossesse

5 questions que l’on pose le plus souvent a sa sage-femme pendant la grossesse

Ajouter a toutes les favoris iStock

C’est choisi : ce suivi de grossesse va i?tre assure par une sage-femme plutot qu’un gynecologue-obstetricien. Non juste parce que la grossesse ne offre aucune complication, mais qui plus est parce que le role et les competences d’la sage-femme depassent le simple cadre medical, ce qui vous rassure : elle peut declarer la grossesse, proceder aux examens de routine et a l’accouchement, mais surtout, c’est un veritable soutien psychologique tout au long de ces neuf mois et meme apres. Effectivement, elle repond a vos demandes sur la grossesse et prodigue egalement de precieux conseils sur des sujets tels que l’allaitement, le baby blues, l’alimentation de bebe…

Vous serez donc amenee a Notre voir souvent – bien sept https://datingmentor.org/fr/aisle-review/ fois, dans le cadre des visites prenatales obligatoires. Bien assez afin que des liens se creent entre vous et la professionnelle ! Car “la sage-femme, c’est votre confidente, l’assistante sociale, la psychologue”, assure Hafida Ansel, sage-femme chroniqueuse une Maison des Maternelles et a la tete de son propre centre bien-etre pour futures mamans, 9 mois et apres.

Pourtant, aussi qu’arrive l’heure de ce premiere consultation avec la sage-femme, vous angoissez. Mille et une questions vous trottent dans la tete, ainsi, diverses paraissent tellement betes que vous n’etes nullement sure de vouloir les poser. Peut-etre est-ce l’inverse : vous n’avez aucune option de votre que vous pourrez beaucoup lui reclamer. Aussi Afin de vous aider, voici la liste des 5 questions nos plus frequemment posees a une sage-femme, d’apres Hafida Ansel. Vous vous sentirez moins seule, cela vous donnera des idees et et puis Vous allez avoir la reponse a au moins une question que vous n’osiez peut-etre jamais poser !

J’attends 1 gros bebe ! Va-t-il reussir a bouger ?

Durant le huitieme mois de grossesse, bebe reste cense peser environ 2 kilos. Mais si le poids est au-dessus une moyenne, aucun panique ! “A l’echographie de 32 semaines, il nous arrive souvent de dire a une femme enceinte : ’Il a une grosse tete !’, explique Hafida Ansel. Ca nos angoisse, mais ca ne veut jamais penser que la tete ne va gui?re passer !” Et Afin de s’en assurer, une radiopelvimetrie va etre prescrite lors de la derniere consultation prenatale, votre examen du bassin durant lequel “on est en mesure de voir s’il reste etroit, large… En examinant le bassin, on a deja une bri?ve idee de s’il passera ou nullement.” Si l’on estime que le bassin reste trop etroit, la cesarienne sera aussi pratiquee.

A l’inverse, si l’on pense que le bebe passera, la maman accouchera par voie basse. Et bien qu’il y ait un risque de dystocie des epaules avec un gros bebe, la sage-femme se veut rassurante par rapport cette complication : “Dans tous les cas, la tete reste sortie puisque votre paraissent des epaules qui bloquent. Il y a alors des manoeuvres pour faire sortir le demeure du corps : notamment, on leve et ecarte quelque peu plus les jambes d’la maman et on fait une pression sus-pubienne de facon a degager les epaules.”

Si l’on a des rapports sexuels avant l’accouchement, est-ce que ca va declencher le travail ?

Effectivement, la fameuse “methode italienne” aiderait a declencher le travail en fin de grossesse en favorisant la maturation du col de l’uterus, c’est-a-dire sa propre dilatation : “Les prostaglandines paraissent une hormone qui aident a maturer le col, explique Hafida Ansel. Des prostaglandines de synthese ont la possibilite de meme etre prescrites en fin de grossesse, mais sachez qu’il en existe des naturelles : celles qui se trouvent dans le sperme du conjoint !” Ajoutons a ce qui que Realiser l’amour permet la diffusion d’ocytocine, une hormone secretee naturellement qui aide a declencher nos contractions.

Toutefois, pendant toute le reste d’la grossesse, les futures mamans n’ont pas a s’inquieter : faire l’amour enceinte ne montre aucun risque d’accouchement premature !

J’ai des contractions bien avant d’accoucher ! Est-ce normal ?

“L’uterus est 1 muscle, donc c’est normal qu’il se contracte”, assure la sage-femme. Rien De surcroit naturel alors qu’une femme enceinte ait des contractions pendant la grossesse. Celles-ci paraissent rapidement identifiables puisqu’elles seront indolores, irregulieres et ne modifient nullement le col de l’uterus : “Si vous avez une dizaine de contractions par jour non douloureuses et que votre ventre durcit, il n’y a aucun probleme.”

Ces contractions au cours d’la grossesse seront a differencier de celles qui apparaissent avant d’accoucher : votre paraissent les contractions de travail. Celles-ci seront douloureuses et se manifestent a intervalle regulier. “En fin de grossesse, elles permettent au col de commencer a se ramollir.”

Attention toutefois a toutes les contractions douloureuses associees a une modification du col de l’uterus avant le huitieme mois de grossesse : celles-ci sont liees a une menace d’accouchement premature (MAP). Un phenomene heureusement rare, puisqu’il concerne moins de 10% des futures mamans.

Pour attenuer les contractions benignes pendant la grossesse, une seule solution : du repos ! Car la fatigue, les emotions et surtout le stress en paraissent de veritables declencheurs : “Des que les femmes enceintes paraissent au repos et qu’elles n’ont plus le stress du projet, notamment, qui fera que le corps se contracte, elles paraissent plus relachees et les contractions disparaissent.”

0 comentarios

Dejar un comentario

¿Quieres unirte a la conversación?
Siéntete libre de contribuir

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *